Dégognade

 

Quand on danse avec des mouvements désarticulés, dégingandés, désordonnés, on se livre à une dégognade : C’est ici où les Bohémiennes poussent leurs agréments ; elles font des dégognades où les curés trouvent un peu à redire (Mme de Sévigné, XVIIe siècle).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *