Écornifler

  • Quelqu’un qui ruse pour dérober de l’argent, des vêtements ou de la nourriture sans contrepartie, écornifle : Nous lui passerons une savate soignée [à ce voleur], car je parierais que c’est lui qui m’a écorniflé mon pain l’autre jour (Vidal, Delmart, Caserne, 1833).
  • Quelque chose qui se trouverait abîmé ou endommagé, est écorniflé : Mes sièges d’acajou neuf sont tout écorniflés par les guêtres de peau de bique, les souliers à clous, et les sarraux (Adam, Enf. Aust., 1902).
  • … à moins qu’il ne s’agisse d’une personne : Mon voyage m’a écorniflé un peu (Flaubert, Corresp., 1852).
  • … ou du sens figuré : Histoires de putinerie et de tribaderie, qu’elle trouve toutes naturelles et n’écorniflant en rien l’austérité de la grande et sublime morale (Goncourt, Journal, 1876).

On trouve ce mot dans le dictionnaire dès les XVe et XVIe siècles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *