L’importance de faire un “sans fautes”

Personne n’ignore que, depuis le milieu des années 80, le niveau en orthographe des élèves n’a cessé de diminuer. Parallèlement, l’usage de l’écrit s’est intensifié avec le développement des nouvelles technologies numériques (internet, smartphones…). Il s’avère qu’écrire sans fautes devient un enjeu de plus en plus important dans le monde du travail aujourd’hui.

Comment les recruteurs perçoivent-ils les fautes d’orthographe ?

À expérience équivalente, un dossier d’embauche sans fautes d’orthographe a trois fois plus de chance d’être retenu qu’un dossier avec des fautes. Car le recruteur associe (consciemment ou inconsciemment) les fautes d’orthographe à un manque d’intelligence, un manque de professionnalisme, ou encore pire, à un manque de savoir-être de la part du candidat (manque d’éducation, manque de rigueur, etc.) allant même jusqu’au refus manifeste de celui-ci de se conformer à une norme. Tout cela fait peur, non ? Vérités absolues ou préjugés bien ancrés dans l’esprit des recruteurs ?… Quoi qu’il en soit, il faut être bien conscient qu’écrire sans fautes peut vraiment faire la différence quand on veut se démarquer et voir sa candidature retenue.

Que penser des fautes d’orthographe sur le Net ?

Que penser du sérieux et de la qualité de service d’une entreprise dont le site internet est criblé de fautes ? Les compétences en communication écrite des jeunes diplômés dans les entreprises, en termes d’image et de perception de qualité, sont pour le moins préoccupantes, d’autant plus lorsqu’il s’agit de rédiger des contenus pour le web. Exposées en vitrine, les fautes d’orthographe peuvent se traduire par une perte de prospects et une diminution du taux de conversion. Un site internet sans fautes est implicitement relié à une entreprise sérieuse et digne de confiance. Faire relire et corriger le contenu des pages web de son site contribue ainsi à optimiser l’image de l’entreprise qui se trouve derrière.

Source: https://theconversation.com/les-fautes-dorthographe-sur-le-cv-bien-plus-que-des-fautes-87696