Un métier, une passion

Une petite mise au point sur ce « vieux » métier d’avenir…

Ecrivain_public_sur_la_grand_place_a_Mexico_by_Claudio_Linati_1828

                                                                                                                           « Ils existent encore?… – Hé oui!… » On dénombre aujourd’hui en France plus de 1000 écrivains publics professionnels inscrits dans les pages jaunes…

« Profession obscure nimbée d’un halo de mystère… » me direz-vous! Et on imagine volontiers un vieux scribe à la peau parcheminée, voûté sur son pupitre bancal dans un coin poussiéreux de la place du village, courbant sous la dictée hésitante d’un peuple inculte et besogneux… Mais, sous le manteau du vieillard bat un métier éternellement jeune, animé par la nécessité et le besoin commun à tout individu depuis la nuit des temps de transmettre par l’écrit ses paroles, ses pensées, ses désirs.

                                                                                                                            Parchemins d’autrefois, mails, blogs ou sms d’aujourd’hui, peu importe: tout ce qui compte doit être écrit, et tout ce qui est écrit compte. Seules les techniques ont changé, elles ont évolué, et l’écrivain public s’est adapté en se calquant à son époque et à ses acteurs.

Il écoute, il transcrit, il rédige. Il s’accorde à la demande et à la personnalité de son client, ainsi qu’à la nature du destinataire des écrits. Il est le trait d’union entre ces deux protagonistes.

Je ne passerai pas en revue tout ce que l’écrivain public peut proposer comme travaux de rédaction et de correction, chacun d’entre nous possède sa propre palette de spécialités – et il ne tient qu’à vous de l’enrichir de vos projets.

Rendez-vous dans mes différentes rubriques Rédaction, CorrectionAutoédition et Assistance et  où je vous présenterai en détail les services que je peux vous proposer.

… et voici un peu de lecture pour ceux qui désireraient connaître un peu mieux ce métier passionnant.